J'ai testé la pâtisserie Plaisirs Sucrés

Publié le par Nelly

Combien de fois suis-je passée devant cette jolie vitrine ? Plusieurs fois et toujours avec une forte envie d’y entrer… Pourtant vous savez depuis mon article sur le resto Le Chardon Bleu que je suis plutôt salé que sucré. Mais mon regard est automatiquement attiré par cette devanture dynamique, qui vous appelle à entrer jeter un coup d’œil aux gâteaux et au salon de thé décoré avec élégance.

Plaisirs Sucrés, 10 rue Chanoine Kerbrat à Landerneau

Mais il y autre chose qui m’interpelle : c’est le nom de l’artisan pâtissier qui est inscrit sur la vitrine : Henry Boedec. Serait-ce LE Henry Boedec que j’ai connu il y a plus de 30 ans ? Mon copain du collège de Coat Mez à Daoulas. Celui que j’adorais, celui pour lequel j’ai eu un petit béguin* ? Nous avons participé à plusieurs booms*, dont une dans le garage de ses parents, et une dans le garage des miens !

(*Boom, béguin : vocabulaire que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître…)

Il y a des personnes qui vous marquent et lui en fait partie. Il était toujours de bonne humeur, toujours souriant. Il avait beaucoup de charisme.

En ce 1er mai férié, il fait beau et je promène tranquillement à Landerneau. Je longe la rue de La Fontaine Blanche. J’arrive au niveau du Fonds Hélène et Edouard Leclerc (FHEL) Sur la place du marché, je tourne à droite et je me retrouve devant la pâtisserie Plaisirs Sucrés.

Je passe la porte coulissante automatique. Il y a du monde installé dans le salon de thé, devant moi, un couple qui achète du pain, et deux mères avec leurs enfants qui choisissent des gâteaux. Cela me permet de prendre mon temps pour regarder toutes ces jolies pâtisseries.

Photo Plaisirs Sucrés - Vitrines alléchantes

 

Je commande un thé vert (Bio ma Sophie !) et deux macarons, un à la noix de coco, l’autre au caramel au beurre salé. J’ai tout loisir d’observer les lieux. A l’intérieur aussi le décor est dynamique, moderne et appelle à la détente. Par la fenêtre, on aperçoit le quai du Léon et l’église St Thomas.

Il est déjà 18 heures et c’est la fermeture du salon de thé, par contre il reste encore une heure aux clients pour acheter gâteaux, viennoiseries, chocolats, pains… Comme je suis la dernière assise, je me décide à régler. Je demande à la vendeuse de passer le bonjour à Henry de la part d’une très très ancienne copine. Elle me dit qu’il prépare la pâte à choux et qu’elle va voir s’il peut venir me voir. Oups ! Je ne m’attendais pas à ça, mais je suis toute excitée de le revoir. Il arrive et QUEL CHOC !

Le même physiquement et toujours aussi souriant. Quel plaisir de le retrouver et il prend son temps pour discuter. Nous sommes restés au moins vingt minutes à partager sur notre vie, entrecoupés de bonsoirs aux nombreux clients qui ont franchi la porte de son magasin. Son parcours de formation et les différents lieux où il a travaillé (A Paris « chez Guy Savoy », au « Grand Café Capucine », au « Fouquet’s » où il était chef adjoint pâtissier, et sur différentes compagnies de croisières américaines comme chef pâtissier) ne peuvent qu’être gage d’excellence ! Il me parle aussi de son équipe qui officie avec lui. Il me présente son associé et ami, Eric Sabatier qui s’est chargé entre autres de la décoration. Une jolie réussite !

Photo Plaisirs Sucrés - Côté salon de thé

 

Informations pratiques : Plaisirs Sucrés, 10 Rue Chanoine Kerbrat à Landerneau. Horaires: Du lundi au dimanche : 7h00 à 14h00 et de 15h30 à 19h00. Fermeture hebdomadaire le jeudi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Landerneau, Artisanat, Boutiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadege 09/05/2017 22:01

Ça donne envie! Et quelle belle surprise de retrouver Henri apres toutes ces années!!!!

Vanou29 09/05/2017 21:21

La meilleure pâtisserie de Landerneau!!!

Julie 09/05/2017 20:09

Un super article pour une superbe pâtisserie !