J'ai testé les courses hippiques

Publié le par Nelly

Un hippodrome à Landivisiau ? Et oui… Personnellement, je le sais depuis peu. Un ami commissaire chargé de juger les courses, de veiller à leur régularité et à l'application du code des courses m’a conviée à découvrir les belles pistes en herbe de l’hippodrome de Croas-al-Leuriou.

Photo Hippodrome Landivisiau

 

J’ai eu l’occasion quand j’avais 20 ans d’accompagner un oncle et une tante aux courses hippiques à Deauville (Merci Martine et François). Comme j’en garde des souvenirs émus et très agréables, je me suis dit que j’allais expérimenter celles de Landivisiau.

Evitez les idées reçues sur ce genre de sortie :

  • Il faut une tenue de circonstance.

Non, venez comme vous êtes… Ne croyez pas qu’il faut porter un chapeau Haute couture mesdames et avoir des jumelles messieurs pour aller voir les courses hippiques à Landivisiau. Toute l’ambiance des grands hippodromes y est, mais en toute décontraction.

  • Il faut être riche pour miser.

Non, pas besoin de débourser de grosses sommes pour parier. Avec 2 € vous pouvez miser sur un cheval.

  • Il faut être turfiste.

Non, Il suffit de jouer sur le nom ou le numéro d’un cheval qui vous plaît : ELAN DES ILES, DEDE DU SURF, DIVINE DE SASSY, CALIN D’AVAROCHE ou SITUPASSABRION.

Ma méthode pour miser :

Je regarde sur le programme remis à l’entrée les noms des canassons et s’ils ont été correctement placés dans des courses précédentes. Je choisis un cheval mais jamais un favori. Je le mise en « placé – gagnant ». S’il arrive premier de la course je gagne. S’il arrive dans le trio de tête aussi. Cela m’arrive de remporter un petit gain proportionnel à ma petite mise.

Bref, je fais celle qui s’y connait mais pas du tout. C’est un jeu. A chacun sa façon de miser. Vous n’aimez pas les jeux d’argent ? Aucun problème : Regardez ces équidés au trot, au galop, sur piste plate, sur piste d’obstacles, attelés… C’est un pur moment de grâce. Ils sont d’une beauté, d’une élégance.

Photo Hippodrome Landivisiau

 

Ce « j’ai testé » me fait penser à mon grand-père qui me mettait sur ses genoux en les bougeant de manière à me donner l'impression d'être sur un cheval et chantait :

« A dada sur mon bidet,

Quand il trotte il est trop laid,

Au galop, il est trop beau,

Au pas, au pas, au pas,

Au trot, au trop, au trot,

Au galop, au galop, au galop… »

 

Informations pratiques : Hippodrome Landivisiau, lieu-dit Quivillant à Plouvorn. Tarif : 6 € l’entrée, Gratuit pour les moins de 16 ans

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article