J'ai testé le sentier de la Mignonne

Publié le par Sophie

J'ai envie de tester un autre sentier que celui de la pointe de Rosmelec à Daoulas que j'adore, poussant même jusque Logonna-Daoulas les fois où je suis au taquet. Qui dit 2018 dit nouveautés. Soyons fous ! Je me lance donc pour la première fois à l'assaut du sentier de la Mignonne, toujours au départ de Daoulas, en direction de Saint-Urbain, pour une balade qui se promet d'être très bucolique, voire romantique !

Le départ se fait du parking du Valy, en face de chez LiLi-Pont, ce qui me fait dire qu'un jour, si je suis partante pour au moins trois heures de crapahutage, je pourrais coupler les deux randonnées susmentionnées. La dernière fois que je suis allée chez LiLi pour trouver un cadeau pour Nelly, Emilie a failli ne pas me reconnaître puisque pour une fois je portais mes vêtements "de ville". En effet, j'ai pris l'habitude de faire un petit tour de boutique avant de partir en balade.  << Ça te va bien aussi d'être habillée en fille ! >> S’exclame la commerçante. Haha, tu m'étonnes...

Plus que 8 stations

 

Même si je sais que vous aimeriez être les plus mignon.ne.s sur le sentier du même nom, je vous conseille quand même de ne pas enfiler vos plus beaux vêtements (exit les chaussures plates). La promenade est courte (Une heure max) mais le terrain est assez - disons – aqueux, selon la saison ! Le meilleur dress code : K-Way, bottes, et sac poubelle… La Classe… à Daoulas donc !

Début de chemin faisant, j'ai tenté de trouver la Boîte à Lire installée par une daoulasienne aux alentours du jardin public, en vain. Soit je l’ai fortement rêvée, soit j’ai confondu avec celle installée à Plougastel-Daoulas. Par contre des bouteilles ou emballages plastiques, ça j’en ai trouvé aux abords de la D770 (route de Brest) ! Et des mégots en veux-tu, en voilà… A ce propos, je compte sur vous pour réserver votre samedi après-midi 20 janvier… Grand ramassage de bouts de clopes et de plastoque à Landerneau en partenariat avec MeGO !, Ara Hôtel et la ville de Landerneau. Ça va être chouette… \0/ si si !

 

En mode #cleanwalk

 

Mon sac poubelle débordant déjà de arghhHs et de rhhâAAs, je l’ai déposé à l’aire de covoiturage de la voie express Brest-Quimper dans une poubelle… vide. Avant de me retrouver, les bras ballants, nez à mur avec l’Ecopôle de Daoulas, hôtel d’entreprises… à vocation écologique. Isn’t it ironic ?!! Actuellement, le centre accueille des entreprises comme La Maison de la Bio 29, association entièrement dédiée au développement de l’agriculture biologique, RH Mobilité, entreprise spécialisée dans la conduite de bilan de compétences et dans le conseil RH, avec une éthique solide, ou encore le Syndicat de Bassin de l’Elorn (SBE) dont l’objectif est d’assurer et de promouvoir, dans le périmètre des bassins de l’Elorn, de la rivière de Daoulas et de leurs affluents (dont la Mignonne !), toutes les actions visant à la conservation quantitative et qualitative des eaux et à l’amélioration du patrimoine hydraulique, etc. Dommage que l’Ecopôle n’ai pas de vitrine internet, surtout qu’il y a ponctuellement des formations proposées au public, par exemple, en octobre dernier sur l’égalité Femmes / Hommes via le réseau pro Entreprendre au Féminin.

 

Sous la RN165

 

Je sors de ma torpeur pour m'engouffrer dans un tunnel creusé sous la RN165. Il y a des tags. Je baisse aussitôt la garde. Des coeurs, un lapin joyeux... Alice de Trévarez serait-elle passée par là ? Puis la lumière au bout du chemin...

 

Viaduc de Saint-Urbain

 

Un paysage verdoyant m’accueille à champs ouverts. Et puis le viaduc élégant se découvre à moi dans toute sa hauteur. MAGIQUE ! La lumière est magnifique. S’éloigner de l’agitation de la ville, du tumulte des voitures. Je m’élance à toutes jambes sur le boviduc. Je cours à perdre haleine sous le regard bovin de quelques vaches paissant tranquillement. Enfin je touche du bout des doigts les pierres froides et humides de l’énorme édifice. Je suis impressionnée. Les hommes sont capables de grandes et belles choses.

 

Ohééééééé ! EchooOOOOOOOoooooo

 

C’est le nez en l’air que je continue ma balade. Je prends des milliers de photos du viaduc, en long, en large et en travers. Je retrouve ma Mignonne (la rivière) qui me ramène subtilement de fourrés, en arbustes, en talus vers le bourg de Daoulas.

 

La Mignonne

 

Après, je ne me souviens plus trop, mais j’ai dû louper le coche au niveau du lit de la rivière à son franchissement, car je n’ai pas suivi le très vieux chemin creux bordé de Châtaigniers, ni trouvé le manoir du Vieux KerisitTout ce dont je me souviens, c’est de m’être retrouvée au Paul Arts Café, l’endroit le plus cool au monde un dimanche en fin d'après-midi.

 

Banc bienveillant

 

 

 

===> Info guide Sentier de la Mignonne <===

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article