J'ai testé le marais de Langazel

Publié le par Sophie

« SLooOoooAaaaaSH »

« - HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO MA CHAU-SSU-REUHHHHH

 - HA HA HA »

Avez-vous avez remarqué comme TOURBE et FOURBE riment ? 

Ma chaussure de randonnée s’enfonce dans la boue. La plus ancienne tourbière de Bretagne se moque bien de moi. J’ai jaugé le terrain un peu trop vite. Et « SLooOoooAaaaaSH ». J’ai les chaussures complètement trempées. Julien, lui, est plus prudent. Il s’est armé d’un bâton de marche qui lui sert de troisième jambe et surtout il me suit et sait donc par avance les écueils à éviter. A entendre ses grands éclats de rire, je le trouve bien ingrat. Je me retourne pour le guider… Il est assez malin pour ne pas suivre mes instructions. « PLUS A GAUCHE JULIEN !! » Nous sommes tous les deux pliés de rire. Pour la petite histoire, il se fera « avoir » par la charmante mais boueuse Langazel 30 mètres plus loin.

ça casse pas trois pattes à un canard pourtant !

 

Bouh la gadoue...

La zone HUMIDE de Langazel (site Natura 2000), qui s’étend sur les communes de Trémaouézan, Ploudaniel et Plouédern, est traversée par un très beau circuit de randonnée de 9 kilomètres (2 à 3 heures de marche), praticable toute l’année. Il est néanmoins (fortement) recommandé de s’équiper de chaussures de randonnée en hiver, sinon « SLooOoooAaaaaSH » !

Le sentier commence devant l’école communale de Trémaouzan. « J’adore ici, on dirait la Finlande. Après Saint-Urbain, c’est ici que j’aimerais habiter ! » M’exclamé-je en passant devant la salle des fêtes. La commune compte également sur un patrimoine architectural et religieux (enclos paroissial) assez riche, témoin d’un passé démographique et économique fécond, reposant notamment à la fin du XIXème siècle sur l’industrie prospère de la tourbe.

Trémaouézan en Finlande

« - Sophie, accélère le pas si tu veux voir les deux poneys Shetland !

- Des Poneys Shetland ? NOOOO ? »

Je ne veux pas qu’il soit le premier à les voir. Je le rejoins en courant. Les poneys, ainsi que les huit vaches et un taureau, vivent toute l’année dans les prairies et les landes. Ce sont de précieux auxiliaires pour le débroussaillement. Malheureusement, nous ne les verrons pas cette fois... Par contre, nous tombons immédiatement sous le charme des paysages qui se succèdent à mesure que nous nous enfonçons dans la tourbière. 

Le circuit de randonnée de Langazel est l’un de mes préférés de la Communauté de Communes du Pays de Landerneau-Daoulas. Le parcours est bien pensé avec notamment un sentier d’interprétation pour mieux connaître la faune et la flore du site protégé. Et quand on connaît l’histoire de l’Association de Langazel, on est bien contents et reconnaissants que quelques irréductibles se soient mobilisées, il y a presque 40 ans, contre un projet de construction d’une usine de broyage des ordures ménagères...

L'association de Langazel mène depuis 1992 des actions régulières de découverte, d'éducation à l'environnement et de conservation des habitats naturels. Tous les ans, l'Association de Langazel réalise l'inventaire d'un nouveau groupe animal ou végétal présent dans la tourbière. C'est l'occasion de récolter des informations sur des familles connues ou peu connues comme les rapaces, les libellules, les papillons nocturnes ou encore les insectes carabidés. Aujourd'hui, l'association est forte d'une équipe de 2 salariés, et d'une vingtaine de bénévoles parmi ses 60 membres.

Vous souhaitez rejoindre l’équipe de bénévoles, c’est ici.  Découvrir la liste des animations ou connaître les actualités, c’est ici ou .  

 

https://www.facebook.com/langazel/

 

A bientôt Belle Langazel :)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article