J'ai testé un week-end de folie à Landerneau

Publié le par Nelly

Quel plaisir de se laisser emporter dans un tourbillon de folie ! Une parenthèse de fantaisie et de bonne humeur ! Même le soleil ne voulait pas manquer ça... et à la tombée de la nuit, la lune était de la partie.

Le char de Saint-Urbain ! Viva O Brasil !

Tout a commencé vendredi matin avec les élèves des écoles de la ville, mais aussi celles de Saint-Divy, de Saint-Servais et de Lanhouarneau qui ont défilé et donc ouvert les festivités. Il y avait également la présence des collégiens de Mescoat. Soit près de 4 000 élèves !!!

Samedi, il ne fallait pas rater le match du LBB contre Charnay. Les basketteuses (c'est leur entraîneur Stéphane Leité qui l'a dit) ne pouvaient pas faire autrement que de gagner pour ce week-end de fête.  La Cimenterie était comble et les spectateurs survoltés : beaucoup étaient déguisés et tous très bruyants pour encourager les joueuses. Résultat : une Victoire 71 à 62.

Bravo aux filles pour ce match haletant

 

Les basketteuses (souriantes) qui saluent le public

 

Dimanche, j'ai cru que je n'arriverais jamais à rejoindre mes amis. Me voilà déguisée en French Cancan me faufilant dans la foule dense et excitée devant le défilé des chars. Des chars fabriqués par les communes participantes, plus beaux les uns que les autres. La couleur était de mise et la musiQue nécessaire à l'euphorie. Des chorégraphies sur le thème des différents chars étaient entraînantes et elles permettaient aussi aux carnavaliers de se déhancher.

Char de Landerneau Boutique et ses danseurs

 

J'ai pu croiser dans la foule : Batman, Zoro, Al Capone, Blanche-neige, Rabbi Jacob , Dracula, des grappes de raisin (si si...), des ours, des clowns, Elvis, des zombies, un arbre (si si)...

Bien accompagnée
Un Elvis connu...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La reine du carnaval 2018 sur le char de Saint-Urbain

 

Pour terminer, Monsieur Carnaval, sous les traits du loup d'un des chars, a été brûlé par les trois petits cochons. Cela permet de mettre un terme à l'Hiver et annonce les couleurs du Printemps. Personne n'a démérité : communes, organisateurs, bénévoles et public. Bravo à tous ! Et pour ceux qui n'étaient pas là, et je suis sûre que vous le regrettez, il faudra attendre 2020 !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article