J’ai testé la P.B.A.

Publié le par Sophie

La PBA, Psycho-Bio-Acupressure, est une thérapie brève qui permet de se débarrasser de ses blocages émotionnels (angoisses, colères, peurs, culpabilités…) en maximum cinq séances. C’est Véronique Bodennec, réflexologue à Logonna Daoulas, qui m’en a parlé, même si je ne comprenais pas bien de quoi il s’agissait.

«         

- Mais il faut parler ?

- Non, même pas ! Il n’y a rien à faire !

- S’il n’y a rien à faire, comment il fait alors ?

- D’abord, il prend ton pouls, puis il effectue des combinaisons de cinq points de pressions sur le corps, qui correspondent à des points d’acupuncture. A chaque blocage émotionnel, sa combinaison. Et chaque combinaison est répétée trois fois. L’acupression de tous ces points va entraîner la circulation d’énergie « antidote » de l’énergie parasite dont on veut se débarrasser.

- Ha ? ………………………

» 

  

… Je suis restée coi. Cette méthode PBA me paraît « magique », voire miraculeuse. Véronique me donne l’adresse de Florent Mignard, ostéo à Landerneau. C’est sérieux un ostéo normalement et j’ai confiance en Véronique… Mon premier rendez-vous PBA est pris un lundi soir, histoire de bien commencer la semaine.  

Effectivement, je n’ai rien eu à faire de particulier. J’ai eu un bon contact avec le jeune praticien qui a beaucoup d’humour et relativise bien les choses de la vie. Il m’a invité à m’allonger habillée sur la table de massage et m’a expliqué le déroulement de la séance qui dure environ une heure : d’abord la prise de pouls, puis les combinaisons d’acupressions (x 3) sur tout le corps. Je n’ai pas compté combien il m’en a fait. Il existe 22 combinaisons au total, et je ne pense pas avoir TOUS les blocages émotionnels de la Terre ! Ensuite, le praticien a suivi un protocole (apparemment) bien établi afin d’identifier précisément et d’évacuer du cerveau mes plus ou moins « petits » blocages in.conscients (peur de l’abandon, peur des aiguilles, peur du chocolat (naaaaan pas vrai !!!) etc.)  

La PBA est une technique qui a été mise au point dans les années 90 par le Docteur Pierre-Noël Delatte. Durant une vingtaine d’années, le médecin français a éprouvé sa méthode de manière empirique sur des milliers de patients. « La PBA est une méthode d’acupression permettant de résoudre les états émotionnels sans médicaments », résume-t-il dans Libérez-vous de vos blocages !, son livre de référence. Je n’ai trouvé aucune controverse à son sujet sur internet. La PBA reste aujourd’hui une technique confidentielle, même si elle s’exporte sous le nom de Five Point Touch Therapy. Business is business. 

Le manuel de référence de la PBA

 

Pour un adulte, de trois à cinq séances suffisent généralement pour retrouver joie de vivre et sérénité. J’ai repris rendez-vous avec Florent Mignard pour une seconde séance. La méthode et le praticien m’inspirent confiance et qui ne tente rien… n’a rien ! 

Je vous présente bébé chat Oya sur qui je pratique la 5-Point Touch Therapy chaque soir !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gomar 10/05/2019 15:16

Bonjour ayant fait plusieur de seances de pba pour stresse et exzema je suis tres decue cela na rien changer pour ma part, les seances sont chere en pluse de cela domage que sur tous les sites seul les bons avis soit garder..

Justine Encoignard 29/04/2019 20:54

Bonsoir ! Alors finalement combien de séances de pba avez-vous fait et quel a été votre ressenti après ce "traitement" ? Cela vous a-t-il apporté du mieux être ?

Sophie 30/04/2019 10:56

Coucou Justine. Je vais bientôt reparler de la PBA dans un article à paraître dans 15 jours. Depuis la PBA, j'ai arrêté de me ronger les ongles, ce que je faisais depuis toujours ! Incroyable. Et pourtant, je n'y allais pas spécialement pour ça... J'ai fait 3 séances de PBA, je n'ai pas eu de ressenti particulier après le traitement.