J’ai testé le Girly Style avec l’association Sainthonik

Publié le par Sophie

Je ne suis pas habitante de Saint-Thonan, mais je dois dire que je suis impressionnée par le rayonnement et le dynamisme de leur association sportive Sainthonik : séances de renforcement musculaire, bodyART® (discipline inspirée du yoga, du Pilates et du fitness), Pilates, Zumba®, Girly Style, Street-Dance… ça bouge à Saint-Thonan !

C’est la présidente de l’association, Elodie Meudec, qui nous a contactées pour nous proposer de découvrir un cours de Girly Style. « Ils sont assurés par Marlène, diplômée CQP, qui travaillait auparavant à Sportyform à Landerneau. Avec le covid, nous avons perdu pas mal de monde pour ce cours. Pourtant Marlène est très appréciée et mérite d’avoir un max d'élèves ! »

sainthonik saint thonan landerneau
L'association Sainthonik propose un large choix d'activités

 

Comment refuser ? En plus, je n’ai jamais entendu parler du Girly Style. Du coup, je saute dans mon collant lycra, j’enfile mon t-shirt La classe à Daoulas, direction la salle polyvalente de la commune. 

Je vais à la rencontre Marlène qui est sur scène en train de régler la musique latina/hip hop/dance qui rythme son cours. Les hauts parleurs grésillent. Elle m’accueille d’un large sourire. Je lui explique que j’aimerais effectuer un cours d’essai. « Pas de problème. Bienvenue ! Tu as déjà dansé, Sophie ? » Hum. Non. « Parfait ! » Ha ? « Tu n’es pas la seule débutante. Le Girly Style est la croisée du Street et du Modern Jazz. Tu vas voir, on est là pour se défouler, prendre du plaisir et apprendre à avoir confiance. Et personne n’est là pour juger qui que ce soit. » Ça tombe bien car je me retrouve au premier rang...

Nous sommes une dizaine de filles. Le protocole sanitaire est respecté à la lettre : masques et gel hydroalcoolique à l’entrée, distanciation dans la salle, liste d’appel en cas de cas contacts… Je me sens en sécurité. Marlène explique le déroulement de la séance : échauffement, stretching et apprentissage d’une chorégraphie de groupe, laquelle sera peut-être présentée lors du spectacle de fin d’année, si le contexte « coronavirus » le permet.

L’échauffement débute et je suis surprise : il est chorégraphié ! Une chorégraphie facile à suivre : si j’y arrive… J’adore ! J’ai déjà l’impression d’être Beyoncé alors qu’on a à peine commencer. Entre déhanchés, croisements et décroisements de bras, cassés de poignets, pas de bourrée, et lancement de mèches et de jambes en l’air, mon cardio s’élève, mes pupilles se dilatent, j’ai l’impression d’avoir le rythme dans la peau, d’être dans le flow, du moment que je ne me retourne pas pour constater que mon flow est différent du reste de la troupe. Haha.

La séquence de stretching est agréable, j’y retrouve les enchaînements que l’on fait au yoga, la musique rythmée en plus. Ce que j’ai le plus redouté, c’était l’apprentissage de la chorégraphie. Lorsque je suis stressée, j’ai la mémoire d’un poisson rouge. Celles qui suivent le cours depuis début septembre nous montrent une première fois le début de l’enchaînement sans la musique. Puis nous essayons toutes de le reproduire. Ensuite, Marlène décompose chaque mouvement en imprimant le rythme et en mettant l’accent sur les « accents », ces laps de temps furtifs où le « girly style » peut pleinement s’exprimer : regards appuyés, ondoiement des hanches, caresses ici ou là... Le Girly style est assurément sexy et se danse même parfois en talons aiguilles !

Finalement, l’apprentissage s’est bien passé. Au moment d’écrire cet article, je me souviens encore des premiers mouvements et surtout de mes « accents » où j’ai pu exprimer toute la féminité qui sommeille en moi. RRRRRRrrrrrrrrrrrrrrrrr

N’hésitez pas à contacter l’association si vous aussi souhaitez tester cette danse moderne. Lâcher-prise garanti. Et merci à Marlène pour cette découverte et sa bonne humeur !

 

>>> Cours de Girly Style, le mardi de 19h15 à 20h45, à la salle polyvalente, place des noyers à Saint-Thonan <<<

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadege 13/10/2020 22:20

Hey, super cool, il faudrait que je t'imite et que je me bouge les fesses ! ????